LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN À LA FORMATION ET LA VALORISATION DES COMPÉTENCES DES BÉNÉVOLES

Newsletter #46


Le passeport bénévole

Le Passeport Bénévole est un outil pour valoriser et rendre vos bénévoles fidèles. Le Passeport Bénévole permet de valoriser les expériences bénévoles acquises dans les associations, tous secteurs associatifs confondus, pour tous types de missions bénévoles. Ce document permet un suivi du bénévole tout au long de son parcours.

Cet outil a 4 principaux objectifs : 

  • La description précise de chaque mission réalisée au cours du bénévolat
  • La certification par chaque association que la mission a bel et bien été réalisée
  • La description des démarches de formation suivies grâce aux associations bénéficiaires
  • Lier tous ces éléments au profil du bénévole


Le Passeport Bénévole permet également de créer un temps d’échange pour :

  • Faire un point sur le bilan de leur mission
  • Valoriser l’action du bénévole en démontrant son utilité
  • Améliorer l’intégration le bénévole
  • Clarifier sa place dans le Projet associatif

Cet outil permet donc de répertorier les actions, les mettre par écrit par le biais du Passeport. Ce dernier initie les associations à opter pour une meilleure organisation. En utilisant le Passeport dès l’intégration des nouveaux bénévoles, le responsable associatif est amené à réfléchir en amont à l’organisation des missions


Le Portefeuille de Compétences

Le portefeuille est à la disposition des associations venant de tous secteurs et de toutes tailles, et qui s’investissent dans l’accompagnement de leurs bénévoles dans un objectif de connaissance et de gestion de leurs équipes. 

Cet outil accompagne ceux qui le désirent à identifier et à formuler les compétences mises en œuvre au cours de leur bénévolat. Il les accompagne pour leur permettre d’aller au-delà de la description de leurs activités, de mieux utiliser les outils de validation et de certification qui sont à leur disposition et ainsi valoriser leurs acquis dans leur parcours associatif.

Le portefeuille de compétences est à la fois un document, une démarche, mais surtout un outil. Ce dernier est à utiliser dans le cas d’une recherche d’emploi ou dans le but d’identifier ses compétences. Il liste l’intégralité de vos savoirs, savoir-faire et savoir-être en vue de les faire reconnaître dans les différentes étapes de votre parcours professionnel.


Animafac : portfolio « Bénévolat et compétences »

Animafac est un réseau d’associations étudiantes créé en 1996 par des associatifs étudiants. Il a comme objectif de permettre aux associations étudiantes de mener à bien leurs projets collectifs, tout en se basant sur un échange d’expériences et de pratiques entre associations.

Pour informer les associatifs étudiants et les accompagner dans leurs projets, le réseau propose :  

  • De les former à la vie associative et à la conduite de projets à travers toute la France.                                                                                             
  • Des rencontres à l’échelle nationale et régionale
  • Un site Internet interactif
  • Une newsletter bimensuelle
  • Une collection de guides et de fiches pratiques


Pour répondre à la diversité des attentes et des préoccupations des associations, le réseau anime des chantiers thématiques tout au long de l’année qui permettent de travailler aux niveaux national et régional entre associations spécialisées. Une large palette d’outils est à la disposition des étudiants : formations, guides et fiches pratiques, kits de campagne. 

Nous pouvons donc dire que, contrairement aux dispositifs précédents, Animafac s’engage exclusivement en faveur des étudiants bénévoles. Ces derniers ne savent généralement pas mettre en lumière leur expérience de bénévole ; ce qui leur est préjudiciable lorsqu’ils sont à la recherche d’un emploi. Animafac s’engage donc dans le but de sensibiliser les entreprises pour qu’à l’avenir il y ait une meilleure reconnaissance de l’expérience associative étudiante. 


Le carnet de vie du bénévole

Le carnet de vie du bénévole est un outil électronique créée à l’initiative du CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français). Il permet de collecter les expériences bénévoles et donc de les capitaliser tout au long de sa vie. Le Carnet de vie du bénévole est né d’une idée de fusion entre la loi de 1901 et la VAE. 

Le CNOSF a eu l’initiative de créer le carnet de vie du bénévole car depuis la loi du 1er juillet 1901, le monde associatif est le lieu privilégié de l’engagement bénévole. Ce dernier est désormais associé à une activité favorisant le développement personnel, permettant souvent de découvrir de nouvelles choses sur soi-même. 

Cependant, cet engagement que le bénévole accepte, sans contrepartie, n’acquiert jusqu’à ce jour aucune considération, et cela quel que soit le domaine. L’objectif principal étant désormais de permettre un inventaire et favoriser la reconnaissance des expériences acquises et développées au sein des associations sportives.


De plus, La loi de modernisation sociale de janvier 2002 met en exergue la reconnaissance des compétences acquises de l’expérience, qu’elle soit salariée ou bénévole. L’expérience bénévole est désormais un terrain d’acquisition de compétences à part entière, et surtout enfin reconnue à condition que le candidat qui en fasse la demande, fournisse les preuves nécessaires.

Ci-dessus, une galerie avec seulement deux images. C’est une méthode simple pour créer des mises en page attractives, sans avoir à faire flotter les images l’une contre l’autre. Vous pouvez aussi convertir la galerie vers des images individuelles, en utilisant le basculement d’un type de bloc à un autre.


Le compte engagement citoyen (CEC)

Le compte d’engagement citoyen (CEC) est rattaché au compte personnel d’activité (CPA)*et permet d’acquérir des droits de formation inscrits sur le compte personnel de formation (CPF). Il recense les activités de bénévole., de volontaire ou de maître d’apprentissage. 

Les heures de formation acquises au titre du CEC sont utilisées pour suivre des formations spécifiques aux bénévoles (par exemple le CFGA –certificat de formation à la gestion associative-). 

La durée du bénévolat associatif ouvrant droit à un CEC est de 200 heures, dont au moins 100 heures dans la même association. Elle est comptabilisée sur l’année civile écoulée.


Afin de pouvoir comptabiliser les activités de bénévolat associatif, l’association doit être déclarée depuis au moins 3 ans et avoir un objet social éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel, ou la défense de l’environnement naturel ou la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises.

Le bénévole, pouvant bénéficier du CEC, doit faire partie de la gouvernance de l’association ou encadrer d’autres bénévoles. 


*Le CPA se compose du compte personnel de formation (CPF), du compte professionnel de prévention (C2P) et du compte d’engagement citoyen (CEC). 

EN SAVOIR PLUS

Découvrir le CEC

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *